Karine a été recrutée grâce aux Mardis du Handicap

Karine Stoecklin, Assistante Commerciale
publié le 13 novembre 2015
Karine a travaillé pendant douze ans dans la grande distribution. Atteinte de Spondylarthrite Ankylosante et de Fibromyalgie, elle a dû se résigner à changer de voie professionnelle pour éviter d’aggraver ses problèmes de santé. Dynamique et motivée, Karine a su rebondir. Elle obtient son statut de travailleur handicapé, postule sur des sites spécialisés tel que JobinLive et réussi à décrocher un contrat au sein du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes, en participant à un Mardi du Handicap. Témoignage. 
 
Pouvez-vous nous décrire votre parcours professionnel ?
 
J’ai un BTS commercial et un diplôme européen. J’ai commencé à travailler avec ma famille en montant une franchise en boulangerie dans la région lyonnaise. Après cette expérience, j’ai décroché un stage d’un mois au sein de Multimédis, une filiale informatique du groupe Leclerc. J’apprenais à démonter et à remonter des ordinateurs. J’ai pu ensuite intégrer le groupe Leclerc en tant qu’employée de magasin au service informatique, puis j’ai évolué au poste de responsable de rayon.

J’ai travaillé pendant douze ans sur ce poste, mais j’ai commencé à rencontrer des problèmes de santé au niveau des articulations et j’avais de plus en plus de difficultés à porter des objets lourds, surtout lors de la réception des stocks et pendant le réaménagement des rayons. La médecine du travail a décidé de me reclasser. N’ayant pas accepté la proposition de reclassement de l’entreprise, j’ai été licenciée pour inaptitude physique en décembre 2012.
 
Vous avez réussi à rebondir rapidement, comment vous vous êtes organisée dans votre recherche d’emploi ?
 
J’ai suivi les conseils de la mission handicap et j’ai effectué les démarches pour obtenir le statut de travailleur handicapé. En attendant, j’ai de nouveau travaillé avec ma famille et comme commerciale indépendante. En janvier 2014, j’ai obtenu mon statut et j’ai commencé à postuler sur des sites spécialisés emploi et handicap. C’est à ce moment-là que j’ai pris contact avec Jobinlive, pour m’inscrire notamment aux journées de recrutement, les mardis du handicap.
 
Comment s’est passée votre participation aux Mardis du Handicap ? Avez-vous pu rencontrer des recruteurs ?
 
J’ai participé à quatre journées de recrutement où j’ai passé des entretiens avec plusieurs entreprises telles que Norauto, Orange ou encore le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes. J’ai été très bien reçue et bien accompagnée par les équipes de JobinLive, l’accueil est très chaleureux comparé à d’autres forums. Même si les entretiens ne débouchent pas forcément sur un emploi, c’est un excellent entrainement.  Je suis vraiment très reconnaissante envers JobinLive, car c’est la seule société où il y a eu un véritable suivi, aussi bien sur le plan professionnel que sur le plan humain. J’ai toujours été encouragée par le service sourcing.
 
Après plusieurs mardis, vous avez finalement décroché un poste au sein du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes, pouvez-vous nous expliquer les différentes étapes ?
 
La responsable du Pôle sourcing de JobinLive, Laura Dias, m’a positionnée sur la société Orange à Grenoble, pour un poste de vendeuse en boutique. Peu de temps après, elle m’a recontactée pour me proposer également de rencontrer le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes. Sachant que je n’avais aucune expérience dans le secteur bancaire et pas de diplôme dans ce domaine, j’ai été un peu surprise. Mais Laura a réussi à me convaincre et à me motiver.
 
Le jour j, mes deux entretiens se sont bien passés. Les recruteurs du Crédit Agricole ont apprécié mon profil et ont transmis mon CV à une agence plus proche de mon domicile. Quelques jours après, le directeur régional me rappelle et me propose un entretien. Une semaine après j’ai été embauchée en tant qu’assistante commerciale en CDD et j’ai décroché un CDI en septembre 2015.
 
Et au Crédit Agricole Sud Rhône Alpes, comment s’est passée votre intégration ?
 
J’ai été très bien accueillie par mes collègues de travail et mes responsables. Mon intégration s’est très bien passée. Pour l’instant, je n’ai pas besoin d’aménagement particulier, mais je sais que je peux m’adresser directement à la Mission Handicap. Tout le monde a fait preuve de bienveillance à mon égard. Je bénéficie également de nombreuses formations professionnelles, ce qui est très motivant pour l’avenir.
 
Quels conseils donneriez-vous à un candidat en recherche d’emploi ?
 
Je pense qu’il est important d’établir une relation durable et de qualité avec les cabinets de recrutement qui sauront vous conseiller dans vos démarches de recherche d’emploi. Je conseille également à tous les candidats de multiplier leurs candidatures et surtout de rester motivé. 
Propos recueillis par Olivier Angelini