« Participer à un Mardi du handicap c’est provoquer sa chance de trouver un emploi. »

Stéphane Bourlon, Candidat
publié le 10 janvier 2017
Les journées de recrutement « Mardi du Handicap » sont organisées dans toute la France par JobinLive, tout au long de l’année. Un candidat nous en dit plus sur ces occasions de rencontrer des recruteurs de divers secteurs et de booster ses opportunités d’emploi.
Stéphane Bourlon, 27 ans, a pendant longtemps cherché une alternance. Lors de ses recherches, Stéphane détenteur d’une Reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH), a participé à plusieurs Mardis du Handicap (MDH) organisés par JobinLive près de chez lui. Mission Handicap a interrogé Stéphane sur son intérêt pour les Mardis. Aujourd’hui chargé de communication handicap & ressources humaines en alternance à Paris, Stéphane explique en quoi les MDHs sont un tremplin pour l’accessibilité à l’emploi. Il donne également ses quelques conseils à ceux qui souhaiteraient y participer.

Vous participez régulièrement aux Mardis du Handicap, qu’est-ce qui vous pousse à revenir ? 

J'aime participer aux Mardis du Handicap car ils regroupent coaching et emploi. Les coaches donnent les bonnes attitudes à avoir lors d'un entretien d'embauche. Vous passez ensuite des pré-entretiens d'embauche avec les représentants des entreprises qui recrutent.
Ce qui me pousse également à revenir ce sont les liens que l'on forge avec l'équipe de JobinLive. Ce sont des personnes très agréables, accessibles, avec qui il est bon d'échanger tout au long de l'année.
 

"Je suis régulièrement recontacté par l’équipe JobinLive qui m’accompagne et suit mon actualité professionnelle."


Pourquoi participez-vous aux Mardis ?

Le pré-entretien permet d’exposer son désir professionnel. Cet entretien permet également de voir si les besoins de l'entreprise et les nôtres sont compatibles pour un emploi.
De surcroît, ces Mardis m’ont permis de rencontrer d'autres personnes, de tout âge, à la recherche d'une alternance ou d’un emploi, de faire plusieurs rencontres enrichissantes humainement et professionnellement. Il y a également la possibilité de garder contact avec les représentants des entreprises et de les recontacter via JobinLive, ou directement si on a récupéré les cartes de visite. En somme, chacune de ces potentielles rencontres permettra de créer des opportunités d'embauches.

Comment se déroule un Mardi du Handicap ? 

Après un premier contact téléphonique avec un chargé de recrutement Jobinlive dans lequel vous exposez votre motivation pour les postes que vous visez, vous serez positionné sur les MDHs souhaités près de chez vous. Une confirmation est ensuite envoyée dans un mail récapitulatif précisant les informations importantes (le jour de votre/vos entretien(s), le lieu, l'heure, les entreprises présentes…)
Pour tout vous dire, lorsque je reçois ce mail, je ressens une certaine excitation mêlée à une forte pression positive. Je me dis que je provoque ma chance de trouver une alternance dans les meilleures conditions.
Le jour J, on est reçu par JobinLive avec un petit-déjeuner puis la journée débute par la partie coaching et présentation de JobinLive. À la suite de cela, commencent les rencontres avec les entreprises sur lesquelles votre chargé(e) de recrutement vous a placé selon votre projet professionnel. 
 

"J'ai la possibilité de m'adresser aux recruteurs d'égal à égal."


Quand j’arrive à un Mardi, je ne ressens pas de stress, l’équipe de JobinLive nous rassure et les entreprises adhérentes connaissent le principe des MDHs. Elles ont les bons réflexes et ne sont pas intrusives sur le handicap. J’ai la possibilité de m’adresser à ces recruteurs « d’égal à égal ». La seule fois où le handicap est abordé c’est pour connaître les aménagements de poste afin de faciliter mon intégration au sein de l’entreprise. Les représentants sont bienveillants et veulent nous connaitre humainement et professionnellement. Je n’ai jamais ressenti de crainte car ils sont très accessibles et attentifs.
Après coup, je suis recontacté régulièrement par l’équipe JobinLive qui m’accompagne et suit mon actualité professionnelle.
 
Pour quelles raisons recommanderiez-vous les Mardis ?

Je recommande les Mardis du Handicap car je les trouve constructifs et instructifs et qu’ils sont très bien organisés. On y bénéficie de beaucoup de reconnaissance et de compréhension de la part de l'équipe JobinLive.
Par ailleurs, ces Mardis, ouverts à divers secteurs de métiers, permettent de mûrir professionnellement en étant plus performant.

 

Les 8 conseils de Stéphane pour un Mardi Du Handicap réussi !

 
  • Un CV à jour ! Mettez à jour votre CV (avec intitulé du poste pour lequel vous vous êtes déplacé à votre MDH) et votre lettre de motivation personnalisée.
 
  • Googlelisez l’entreprise ! En amont de l'entretien faites des recherches sur l'entreprise présente au MDH que vous allez rencontrer. Cela montrera un intérêt supplémentaire au recruteur.
 
  • Pas de pression ! Ces Mardis ne sont que du plus pour vos recherches. Ils vous permettent de vous entraîner à des entretiens d'embauche en face-à-face et de gagner en assurance pour vos recherches d'emploi.
 
  • Gardez le contact ! Le référent JobinLive saura vous apporter son expertise et ses conseils recrutement vous permettant d'être le plus performant possible lors de vos recherches d'emplois.
 
  • Un pense-bête ! Préparez votre présentation pour l'avoir en tête au moment de répondre aux questions ou d'exposer vos motivations à rejoindre l'entreprise.
 
  • Un look au top ! Soigner son look est une marque de respect pour l'entreprise qui vous reçoit. Pas de fioritures.
 
  • En retard ? Prévenez ! Si vous arrivez avec un retard qu'il soit conséquent ou non, contactez Jobinlive qui en informera l'entreprise.
 
  • La carte de visite ! A l'issue de l'entretien, renseignez-vous sur le délai de réponse et récupérez les coordonnées du recruteur (nom, prénom, adresse mail et téléphone direct si possible)
   


« L’accessibilité à l'emploi était encore un obstacle de plus à franchir dans ma vie. »

Stéphane suit un master professionnel en management des ressources humaines et est actuellement en alternance en tant que chargé de communication handicap et ressources humaines. Sa mission consiste à travailler à l’insertion des personnes handicapées dans le milieu professionnel par le biais de l'alternance (CQP et BTS Assurance).

Lui qui se destinait à une carrière dans la restauration a vu de nombreuses cuisines lui être refusées à cause du « problème de rendement que je pourrais causer du fait de mon handicap ». Cette épreuve a permis à Stéphane de comprendre que « l'accessibilité à l'emploi était encore un obstacle de plus à franchir dans ma vie. »

Stéphane s’est donc orienté vers la gestion de la comptabilité, « un métier plus accessible physiquement » ; avant de se spécialiser dans les ressources humaines puis la communication, sur la thématique du handicap. 

Il a fait le choix de se spécialiser sur le handicap « car après l’échec de mon insertion dans le monde culinaire, je ne voulais plus que cette fatalité se reproduise à d'autres personnes en situation de handicap à la recherche d'une alternance. » Sa mission est aujourd’hui de sensibiliser et de communiquer sur la différence de chacun, sur la légitimité et la singularité de tous à postuler en entreprise. Il souhaite s’assurer que « lorsque l'on recrute une personne, c'est pour son expérience, son savoir-faire, son savoir-être et surtout pour ses compétences professionnelles. »

A la fin de ses études Stéphane souhaiterait intégrer une entreprise dans l’activité de l’audio-visuelle, la presse ou l’événementielle ; « afin de rencontrer d’autres personnes dans le besoin et les aider comme JobinLive le fait avec moi, et faire en sorte que leurs voix soient entendues dans le monde de l’entreprise. » Ces secteurs lui permettraient également « d’informer les personnes de l’évolution des actions sur diverses thématiques en entreprise, notamment celle du handicap et de l’égalité des chances en entreprise par exemple. »


Suivez l’actualité de Stéphane sur les réseaux sociaux :