“ Nous avons décidé d’utiliser la formation comme levier d’intégration “

Julien Cotte, Directeur du Recrutement et de la Mobilité
publié le 10 novembre 2014
CGI est la cinquième plus importante entreprise indépendante de services en technologies de l'information et en gestion des processus d'affaires au monde. Engagée en faveur du handicap, CGI a mis en place récemment deux dispositifs de formation pour former des candidats et améliorer le taux d’emploi des personnes en situation de handicap. L’entreprise s’est également engagée  à recruter 100 personnes, dont 70% en CDI dans le cadre de son 3ème accord d’entreprise. Julien Cotte, Directeur du Recrutement et de la Mobilité au sein de CGI nous explique plus en détail les engagements du groupe.

Pouvez-vous nous rappeler les engagements de CGI en faveur de l’emploi des personnes handicapées ?
 
CGI est engagée depuis longtemps en faveur de l’emploi des personnes en situation de handicap. Nous en sommes actuellement à notre 3ème accord, qui se terminera en décembre 2015. Nous avons prévu d’embaucher 100 personnes sur la période des 3 ans, dont 70% en CDI. Nous avons également créé un réseau de référents handicap, afin  de mettre en place une politique handicap de proximité auprès des salariés. Notre objectif est de déployer ce réseau sur l’ensemble de nos sites pour sensibiliser et accompagner les salariés dans leur intégration. Le maintien dans l’emploi et la formation au quotidien font également partie de nos axes prioritaires.
 
Quelles actions allez-vous mettre en place lors de la SEPH ?
 
Pour cette 18ème édition nous serons présents dans de nombreuses villes. L’ensemble des 22 sites de CGI va accueillir plusieurs animations telles que des ateliers de sensibilisation et des évènements Handisport (Handi handball). L’objectif est  de permettre aux salariés de connaître toutes les formes de handicap. Le handicap peut faire peur, c’est pourquoi nous avons besoin de dialoguer au quotidien pour briser les préjugés. Des forums et des jobdatings seront également organisés pour rencontrer les candidats et des entreprises adaptées seront sur place pour présenter leur travail.
 
CGI a mis en place récemment deux dispositifs de formation à destination des personnes en situation de handicap, quel est l’objectif de cette action ?
 
Au sein de CGI nous avons une exigence sur nos métiers, qui aujourd’hui n’est pas vraiment en adéquation avec les profils des candidats en situation de handicap, présents sur le marché de l’emploi. Partant de ce constat nous avons décidé d’utiliser la formation comme levier d’intégration. C’est pourquoi nous avons mis en place deux dispositifs de formation avec pour objectif la formation des candidats à nos besoins.
 
Le premier dispositif mis en place en septembre est une formation courte de trois mois sur la technologie Java/JEE, qui est très recherchée par nos clients. Cette formation s’adresse à des candidats Bac +2 en informatique. Au final, neuf candidats devraient être recrutés, deux sur Bordeaux et sept sur Paris.
 
Ensuite, nous avons un second dispositif de formation plus long où nous proposons un contrat de professionnalisation de 24 mois, pour devenir analyste programmeur. Cette formation est accessible à niveau bac et bac +2 avec une spécialisation en informatique. Le rythme d’alternance prévu est de trois semaines en entreprise et une semaine en formation. Nous avons pour objectif de recruter les dix candidats à l’issue de la formation.
 
Ces deux dispositifs sont une vraie opportunité pour nous et nous en sommes fier, cela  nous prouve qu’il est possible de trouver de nouveaux profils et que nous avons les moyens de les former. Nous avons l’optique de continuer et de proposer des formations dans d’autres régions, notamment en Rhône-Alpes.  
 
Pensez-vous que la formation en alternance est une des solutions pour recruter ?
 
Oui, pour nous c’est une solution, car nous sommes confrontés à une véritable pénurie de candidats. Cela nous permet à la fois d’améliorer nos recrutements mais aussi de permettre aux candidats de monter en compétence. L’alternance est un excellent moyen d’intégrer les jeunes au sein de l’entreprise mais elle s’adresse également aux personnes qui souhaitent reprendre une activité professionnelle, pour se former, ou se reconvertir après un accident de la vie.
 
Comment expliquez-vous le fait que beaucoup de candidats ne trouvent pas d’entreprise ?
 
Au sein de CGI, nous avons les moyens de proposer des formations et d’accueillir des alternants. Mais généralement l’alternance est difficile à mettre en place, il y a une complexité à la fois administrative et sur les rythmes, qui ne  s’adapte pas forcément à toutes les entreprises et à tous les métiers.
 
Utilisez-vous les réseaux sociaux pour recruter des candidats ? Comment fait-on pour postuler ?
 
Oui, les ressources humaines de CGI sont engagées dans une démarche de recrutement digital. Nous avons  notamment mis en place le site cgi-recrute.fr qui est un véritable lieu d’échanges et d’informations. Celui-ci est accompagné d’un Hub social qui permet aux internautes d’accéder en temps réel aux informations diffusées par CGI sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, et Youtube). Des Hashtags spécifiques sont également créés en fonction de l’actualité est des évènements organisés par CGI #challengescitoyens #vismonjob…Nous utilisons également les réseaux sociaux Linkedin et Viadéo comme outil digital pour nos recrutements
 
Quelles sont vos prévisions de recrutement pour 2015 ?
 
Nous avons pour objectif de recruter plus de 1200 CDI, dont 60% de jeunes diplômés et 40% d’expérimentés. Nous recherchons principalement des profils Bac+2 ayant de bonnes connaissances en informatique et des Bac+5 issus d’écoles d’ingénieurs. Nous souhaitons également former 800 stagiaires et 150 alternants.