Il faut persévérer, car on peut toujours trouver une entreprise handi-accueillante

Hanane Boutayeb, Assistante Manager en alternance
publié le 10 décembre 2014
Atteinte d’une maladie rare appelée l’Epidermolyse Bulleuse,  Hanane est une jeune fille de 19 ans, volontaire, qui à force de persévérance, a trouvé son entreprise pour effectuer un BTS en alternance. Depuis le mois de septembre, Hanane a intégré la Banque Postale et travaille en tant qu’assistante manager à la Direction Services Clients et Direction Commerciale. Témoignage. 

Quel est votre parcours scolaire ?
 
J’ai un parcours scolaire classique du collège au lycée, puis, je me suis orientée en bac professionnel secrétariat-comptabilité en 2013. Ensuite, je me suis dirigée vers une formation en alternance dans le domaine des ressources humaines en commençant par chercher une entreprise proche de mon domicile, dans la région du Poitou-Charentes. Malgré une recherche intensive je n’ai pas réussi à trouver d’entreprise, j’ai décidé de tenter ma chance à Paris, étant donné que je m’y rends régulièrement pour réaliser des bilans de santé. J’ai consulté de nombreuses annonces sur internet et après plusieurs réponses négatives et quelques entretiens, j’ai postulé à une offre d’emploi en alternance sur le site de la Banque Postale et j’ai été recrutée.
 
Pour quelles raisons avez-vous choisi une formation en alternance ?
 
Pendant mon bac professionnel, j’ai vraiment apprécié le fait d’être en entreprise et de pouvoir mettre en pratique les cours théoriques. Cela permet également d’obtenir une expérience professionnelle et de percevoir une rémunération.
 
Pouvez-vous nous décrire les étapes de recrutement ? Quelles sont vos missions au sein de la Banque Postale ?
 
J’ai eu deux entretiens. Le premier où l’on m’a posé des questions sur la Banque Postale et sur mes motivations. Ensuite, j’ai été contactée deux semaines plus tard pour un second entretien de confirmation. Nous avons notamment parlé plus précisément du poste, des différentes missions et des aménagements possibles. Quelque temps après, j’ai été convoquée pour signer mon contrat et j’ai donc déménagé dans les Yvelines. Aujourd’hui, je travaille à la direction service clients et commerciale, je gère les déplacements des collaborateurs, l’organisation des séminaires et des réunions. J’effectue également des tâches classiques de secrétariat.
 
Comment s’est passée votre intégration ? De quels aménagements disposez-vous ?
 
J’ai été très bien accueillie et bien acceptée au sein de mon service. Pour le moment mon handicap ne nécessite pas d’aménagement particulier. Par contre, étant donné que j’ai des difficultés à me déplacer, la mission handicap de la Banque Postale a mis à ma disposition un taxi qui vient me chercher et me ramène à mon domicile. La mission handicap m’a contacté une semaine après mon arrivée et m’a proposé de prendre en charge mes déplacements. Je dispose également de 4 demi-journées par an afin de réaliser mes bilans de santé tous les six mois et d'une demi-journée pour mes formalités administratives (dispositions prévues dans l’accord Handicap de La Banque Postale).
 
Quels sont vos projets après votre formation ?
 
Je souhaiterais continuer mes études et intégrer une licence RH, cela dépendra surtout de mon état de santé.
Mais je pense que le handicap ne doit pas être un frein, il faut persévérer, car on peut toujours tomber sur une entreprise handi-accueillante. Il ne faut pas hésiter également à solliciter des aides auprès de Pôle Emploi, l’Agefiph ou les missions locales. Pour ma part, la plupart de mes déplacements pendant ma recherche d’entreprises ont été remboursés sur la présentation de justificatifs.