“Au sein du groupe AKKA Technologies, le handicap est traité au quotidien“

Isabelle Dupuy, Responsable de la Mission Handicap
publié le 06 novembre 2015
AKKA Technologies est un groupe européen d’ingénierie et de conseils en technologies qui compte plus de 11000 collaborateurs. Engagé en faveur de l’emploi des personnes en situation de handicap depuis 2009, le groupe signe son premier accord d’entreprise en 2014. Interview d’Isabelle Dupuy, Responsable de la Mission Handicap.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                
Pouvez-vous nous décrire les grands axes de la politique handicap?
 
Le groupe AKKA Technologies est engagé en faveur de l’emploi des personnes en situation de handicap depuis 2009, date de création de la mission handicap. Afin de renforcer cet engagement, nous avons signé, en 2014, un premier accord d’entreprise pour une durée de trois ans. Dans le cadre de cet accord, quatre axes principaux ont été définis :
  • Le recrutement (CDI, CDD, alternance)
  • Le maintien dans l’emploi
  • La formation et la sensibilisation
  • Le développement des achats avec le secteur protégé
 
 Quelles actions mettez-vous en place pour recruter des personnes en situation de handicap?

Nous avons une chargée de recrutement dédiée et spécialisée sur la thématique diversité. Nous participons régulièrement à des salons emploi et nos offres d’emploi sont diffusées sur des Jobboards emploi et des réseaux sociaux, tel que RéseauHandicap.com. Par ailleurs, le groupe AKKA Technologies s’est fixé comme objectif de recruter 60 personnes (CDI, CDD, Alternance et stage) dans le cadre de son accord, 43 personnes le sont déjà à ce jour.
 
Et pour le maintien dans l'emploi que faites-vous ?
 
Depuis 2014, nous avons trois référents handicap, répartis entre Toulouse, Lyon et Boulogne. Ils travaillent essentiellement sur le maintien dans l’emploi.Nous mettons en place des aménagements de poste dans le cadre de la compensation (organisationnelle, technique, aide humaine) en collaboration avec la médecine du travail. Chaque salarié bénéficie d’un suivi régulier, avec un bilan réalisé à 6 mois.  Nous travaillons également avec un cabinet externe notamment lors de l’intégration de nouveaux collaborateurs. Nous proposons aussi des formations et des reclassements, si nécessaires, pour que les salariés conservent leur emploi.  
 
Quelles actions de sensibilisation mettez-vous en place ?  
 
Au sein du groupe AKKA Technologies, le handicap est traité au quotidien, nous proposons des actions de sensibilisation tout au long de l’année. A titre d’exemple, une application a été développée afin que l’ensemble des collaborateurs s’informe sur les différentes typologies du handicap. Nous communiquons également chaque année, lors de la Semaine Pour l’Emploi des Personnes Handicapés : réalisation d’une exposition d’artistes peintres en situation de handicap, organisation d’une présentation des exploits de Philippe Croizon ou encore une initiation au tennis de table avec la participation de Christophe Durand, le champion paralympique. En 2014, nous avons également créé un Serious Game sur le Cécifoot.
 
Enfin, nous développons des partenariats avec 28 écoles, dans lesquelles nous réalisons des actions de sensibilisation sur le handicap et sur nos métiers. A travers ce partenariat, notre objectif est d’être identifié comme recruteur et de montrer que  nous proposons des postes accessibles aux personnes en situation de handicap. 

Propos recueillis par Olivier Angelini