Quel handicap pour être reconnu travailleur handicapé ?

publié le 10/05/2017
Doit-on obligatoirement être en fauteuil roulant pour bénéficier d’une RQTH ? Quels sont les handicaps qui permettent d’avoir la RQTH ? Mission handicap répond à toutes vos questions !


Bénéficier de la Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH)

Pour beaucoup, parler de Travailleur Handicapé revient à parler d’une personne en fauteuil roulant. Cependant, certaines personnes peuvent se rencontrer une situation difficile sur leur poste de travail ou plus largement dans l’emploi à cause d’un problème de santé invisible. Ces mêmes problèmes de santé peuvent entraîner de la fatigue ou encore des douleurs que l’on ne voit pas à vue d’œil.

La RQTH est une notification accessible à toutes les personnes ayant un handicap visible ou invisible comme l’asthme, le diabète ou des allergies. En effet, les personnes bénéficiant de la reconnaissance, connaissent des situations de santé très diverses.

Pour demander la RQTH le seul critère est celui de son utilité. Si vous êtes en recherche d’emploi, elle peut vous donner accès à la Mission Handicap de certaines grandes entreprises mais aussi vous permettre de postuler pour des sessions de recrutement spécifiques aux Travailleurs Handicapés. Si par contre vous êtes salarié, elle peut vous permettre de bénéficier d’un aménagement de poste adapté à votre situation que ce soit au niveau matériel ou des conditions de travail.


Qu’est-ce que le handicap invisible ?

Il faut s’avoir que 85% des handicaps sont invisibles.
 
Cette appellation concerne uniquement les situations de handicap sensoriel, psychique, cognitif mais aussi certaines maladie et handicap moteur. Les fonctions les plus souvent touchées par ce type de handicap sont la mobilité, la vue, l’audition ou la parole. On peut également y retrouver la fatigabilité, les troubles de l’apprentissage ou encore la convalescence. Il n’est pas possible de répertorier les handicaps invisibles car ceux-ci ont chacun leurs spécialités.
 
Généralement, les situations de handicap invisible pouvant entrainer la demande d’une Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé sont :

 

  • La fatigue chronique, est l’une des premières causes de handicap invisible.
     
  • Les troubles de la mémoire, sont également présents dans beaucoup de handicaps invisibles.
     
  • La douleur peut être chronique, permanente ou par crises répétées.
     
  • Les troubles du sommeil et les insomnies sont assez fréquents.
     
  • La diminution de l’audition est l’une des causes de fatigue.
     
  • Les phobies comme la claustrophobie entrainent des modifications du comportement en milieu personnel mais aussi professionnel.
     
  • Les traumatismes crâniens entrainent parfois des séquelles pouvant affecter la mémoire, l’attention ou la capacité de communication.
     
  • Les maladies de longue durée comme le diabète peuvent également entraîner une situation de handicap invisible.



 + d'infos sur la demande d'une RQTH : lire l'article : "Demander la RQTH en questions/réponses"